Ouvrons les yeux sur les cirques ! 

 « Le fait d’enfermer dans une cage des animaux libres et fiers est l’un des procédés les plus abominables de la colonisation » – Aragon. 

Bonsoir bonsoir ! 😊

Jensen Ackles et moi avons votre attention ? 😜

Alors aujourd’hui on continue sur la même lancée qu’hier et je vais vous parler d’un autre sujet qui me tient à cœur : l’exploitation des animaux dans les cirques !

Alors attention je parle ici uniquement des cirques qui utilisent des animaux à des fins de divertissement. Je ne parle pas des cirques qui n’en utilisent pas et qui nous offrent de beaux spectacles grâce à des artistes talentueux.

Soyons clairs : Non les animaux ne sont pas contents de sauter à travers des cerceaux en feu, de se tenir sur leur trompe ou encore de conduire un vélo ! Cela n’est pas un comportement naturel pour eux !

Et ne nous leurrons pas, les dresseurs n’utilisent pas la bienveillance, la douceur ou l’amour pour leur apprendre ces tours.  Si nous ouvrions les yeux sur la réalité derrière les paillettes, nous ne mettrions plus un orteil dans ces endroits de malheurs !

Eh oui ! Parce que bien souvent les dresseurs ont recours à des méthodes extrêmes pour obtenir des animaux ce qu’ils veulent. Vous voulez savoir ce que les animaux subissent pour notre simple divertissement ? Je vais vous le dire.

Les éléphants sont battus avec des bâtons munis de crochet et se prennent des décharges électriques. Les félins ne sont pas en reste puisqu’ils se font également frapper par des bâtons. Quant aux ours, ils sont affublés de colliers très serrés et se font également battre. Voilà quelques unes de ces réjouissances. Certains subissent ces atrocités dès leur plus jeune âge… Choquant n’est-ce pas ? 😱

Je ne dis pas que tous les cirques utilisent ces méthodes. Je ne prétends pas tout connaître mais il faut savoir que beaucoup de cirques les utilisent. Il est temps d’ouvrir les yeux ! Est-ce que ça vaut la peine de briser une vie pour un spectacle ? 😨

Ces animaux sont réduits à une vie de misère, de tristesse, de frustration et d’esclavage et vivent bien souvent confinés dans des petites cages souillées. 😡

« Quand un homme désire tuer un tigre, il appelle cela le sport. Quand un tigre le tue, il appelle cela férocité » – George Bernard Show. Depuis toujours les hommes utilisent les animaux, que ce soit pour se nourrir, pour s’habiller ou pour se divertir. On a cependant tendance à oublier une chose : les animaux ne sont pas nés pour nous servir d’esclaves. Et les animaux se chargent de nous le rappeler, parfois de manière dramatique. En voici quelques exemples :

🌟 11/09/1916 – États-unis : Mary, un éléphant, piétine à mort un palefrenier après plusieurs coups portés par celui-ci sur elle. Pour la punir, ils décident de la pendre par le cou avec l’une des grues monte-charge. Elle sera pendue deux fois.

🌟 Avril 1964 – France : Trois elephants paniquent et causent la mort d’un jeune enfant.

🌟Avril 1996 – France : Un elephant tue son dresseur en le projetant contre un mur.

🌟 Septembre 1998 – France : Un dresseur est mutilé mortellement par deux ours.

🌟22 février 2012 – France : Un enfant est gravement griffé et mordu par un tigre.

🌟21 décembre 2012 – France : Un salarié se fait arracher le bras par un tigre.

Il s’agit là d’une liste non exhaustive. Vous pouvez retrouver une liste plus complète sur le site www.cirque-de-france.fr 

Nous pouvons tous agir contre cela : Refusons d’assister à ces spectacles et préférons des cirques qui n’utilisent pas d’animaux mais se contentent d’artistes de talent.

C’est d’ailleurs ce qui est progressivement en train de se passer. Certains cirques sentent le vent tourner et décident d’abandonner l’utilisation des animaux au sein de leur spectacle. Vous avez du le voir, récemment le cirque Joseph Bouglione a décidé d’arrêter les spectacles avec animaux. Nous pouvons saluer cette initiative ! Merci à eux ! 😊

Certaines communes également agissent et prennent des arrêtés municipaux interdisant les cirques avec animaux dans leur commune. Selon le site Cirque de France, « au 18 Mai 2017, 57 communes françaises, dont 13 de plus de 20 000 habitants, disent non aux cirques avec animaux. » Un bel exemple à suivre !

De nombreux pays ont par ailleurs interdit les cirques animaliers. Pour ne citer qu’eux : la Belgique, l’Autriche, l’Inde, le Mexique ou encore Singapour.

Vous aussi vous pouvez agir et demander au Maire de votre commune d’interdire les cirques avec animaux : pour ce faire, cliquez-ici.
Voilà c
! Dé&l
r>pour c<b
icle s
ng mais c’est un sujet qui me tient à cœur.  Nous pouvons tous agir pour faire de ce monde un monde meilleur ! 🌍☀️

Les photos proviennent des campagnes de sensibilisation de Peta et de deux associations de protection animale portugaises : Acção Animal and Liga Portuguesa dos Direitos do Animal (LDPA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *